Déchets et biodégradabilité : je préserve mon bassin ! •  Actualités

Chaque année en france, un habitant produit plus de 354 kg d’ordures ménagères.

Si nous ajoutons à cela les déchets professionnels (BTP, industrie, agriculture, activités de soin), on atteint 13,8 tonnes de déchets produits par an et par habitant…

Dans les océans, le constat devient alarmant. Environ 20 millions de tonnes de déchets issus des continents arrivent à la mer chaque année, dont de 8 à 18 millions concernent les plastiques.

Parmi ces déchets, 10 éléments se retrouvent en tête de liste. 

  • Les mégots de cigarettes
  • Fragments de plastique de 2,5 à 50 cm
  • Petit matériel de pêche – cordes – cordelettes (diamètre <1 cm)
  • Fragments de polystyrène (2,5 – 50 cm)
  • Morceaux de verre
  • Bouchons de bouteilles
  • Sacs plastiques et fragments
  • Déchets sanitaires – cotons tiges
  • Tous types de bouteilles plastiques
  • Matériel de pêche – filets -cordes entremêlées 

Il est étonnant de retrouver les cotons tiges en N°8, n’est ce pas ? D’où peuvent-ils bien venir ? Ce sont en fait des cotons tiges jetés dans les WC et qui, du fait de leur petite taille, passent à travers les grilles des stations d’épuration pour finir dans les océans.

Mais quelles peuvent être les conséquences d’une telle production de déchets ?

Elles sont bien connues et apparaissent sous la forme de « Pollution atmosphérique », « pollution du sol », « pollution de la mer », « destruction d’espèces animales et végétales », « maladies », ou encore « réchauffement climatique »…

Quelles sont les solutions ?

  • Premièrement : L’éducation au tri doit être une priorité. Un déchet trié ne se retrouve pas dans l’estomac d’un animal qui va finir par en mourir. (et qui sait, finir également dans notre estomac).
  • Le compostage : C’est un procédé biologique de conversion des matières organiques en un produit stabilisé et hygiénique.
  • Eviter la surconsommation : « Ai-je vraiment besoin de ça ?  » est une simple question que l’on doit se poser afin d’éviter un achat impulsif souvent inutile. 

Durée de biodégradabilité des déchets

Pour vous faire une idée de l’impact des déchets sur notre environnement, voici un schéma récapitulatif du nombre de semaines ou d’années nécessaires à la destruction totale d’un objet en pleine nature..

Déchets et biodégradabilité : je préserve mon bassin ! •  Actualités